MON MAGASIN

Retour

8k a quoi ça sert

L’intelligence artificielle dans les smartphones,
à quoi ça sert ?

Nouvelle tendance qui s’impose : les smartphones sont de plus en plus nombreux à être dotés d’une intelligence artificielle (IA) destinée à booster et optimiser les performances générales. Mais, en terme d’usage, ça donne quoi ?

Voir les produits

L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, C’EST QUOI ?

L’intelligence artificielle permet à une machine d’imiter une forme d’intelligence. Elle est capable de comprendre, analyser et apprendre. Dans les smartphones, elle peut apparaître sous 3 formes : Le CPU : le processeur qui fait office de cerveau ; Le NPU : dédié exclusivement à l’intelligence artificielle, il s’apparente aux neurones ; Le Cloud : les assistants vocaux vont y chercher les informations stockées dans la base de données.

 

Apple a été le premier à intégrer la puce A12 Bionic, dédiée à l’intelligence artificielle, dans l’iPhone X et l’iPhone 8. Huawei a répliqué en intégrant le processeur Kirin 970 dans son Mate 10. Ont suivi Lenovo avec une puce SnapDragon Qualcomm dans le Moto X4 puis ce fut au tour de Samsung avec le Galaxy S9, Oppo et son Find X et enfin LG avec son G7 ThinQ.

L’IA POUR PRÉSERVER LA BATTERIE

L’intelligence artificielle utilise la technique du machine learning (apprentissage automatique) pour ajuster les performances du smartphone en analysant, en permanence, l’utilisation faite par l’utilisateur. Au fur et à mesure, l’intelligence artificielle comprend vos habitudes et peut même anticiper vos besoins. Par exemple, si vous avez l’habitude de lancer le GPS tous les matins et tous les soirs, à la même heure, votre smartphone n’enclenchera pas le capteur GPS entre ces deux périodes. De cette manière, l’IA est capable d’optimiser la consommation d’énergie en ajustant la puissance du processeur, le lancement des capteurs, des applications, etc.

L’IA POUR DE PLUS BELLES PHOTOS

Les capacités de l’intelligence artificielle sont flagrantes en ce qui concerne la photo. Grâce à l’IA, vos photos sont presque toujours réussies. Elle détecte les objets devant l’appareil photo, les scènes et reconnaît les visages grâce à quelques algorithmes prédéfinis. Par exemple : pas de visage sur l’image, l’appareil comprend qu’il s’agit d’une photo de paysage et s’adapte. Si un visage représente plus de 20% de l’image, le capteur passe en mode portrait, etc.

L’IA s’entraîne et progresse en analysant des clichés et la catégorie dans laquelle ils ont été placés : portrait, plage, bâtiments, fête, nuit, etc. Le traitement de retouches (lumière, contraste, etc.) est également impressionnant. Les photos sont automatiquement triées et étiquetées.

Retour

Réagissez, donnez votre avis !
VN:F [1.9.22_1171]
Votes :
0.0

Vos commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*